Programme d'éducation international de Bernard-Gariépy

Programme d’éducation internationale

Tout savoir sur le PEI

 

Fondements du programme

 

Les concepts fondamentaux

 

Le PPCS offre une démarche pédagogique inventive qui permet à l’élève de développer les connaissances, les habiletés et les attitudes dont il a besoin pour participer de façon efficace à la vie active du 21e siècle.

Les concepts fondamentaux sont des grands principes sur lesquels reposent toute

la structure du programme. Sans ces concepts, la structure ne peut tenir. Ils sont donc d’une importance capitale. Il y en a trois. Les voici décrits plus en profondeur.

 

L’OUVERTURE INTERCULTURELLE

 

            Nous vivons dans un monde changeant et varié. Que l’établissement scolaire soit situé dans un milieu homogène ou diversifié, il a la responsabilité de développer chez l’élève l’ouverture interculturelle. Nous avons beaucoup à apprendre des autres cultures, des autres religions et des modes de vie propres aux autres pays. Chaque personne impliquée au PPCS de l’École secondaire Bernard- Gariépy doit s’engager à vivre ce respect profond des groupes humains qui mènera, tôt ou tard, à la paix entre les communautés.

 

L’APPRENTISSAGE GLOBAL

 

            L’éducation ouvre la voie à la connaissance. Cette approche globale permet d’établir des liens entre les différentes matières. Enfin, on décloisonne l’enseignement. Cette voie pédagogique incite les équipes d’enseignants à vivre l’interdisciplinarité. Aussi, grâce aux aires d’interaction, l’élève s’aperçoit qu’il doit faire appel à des notions apprises dans plusieurs disciplines d’enseignement. Les différents projets interdisciplinaires invitent l’élève donc à mieux comprendre le monde dans lequel il vit, dans lequel il évolue.

 

LA COMMUNICATION

 

            Le PPCS met l’accent sur l’importance de la communication verbale et écrite comme outil facilitant l’atteinte de différents objectifs. L’IB et la SÉBIQ mettent particulièrement l’accent sur l’apprentissage des langues. À l’école secondaire Bernard-Gariépy, le français, l’anglais et l’espagnol sont les langues enseignées tout au long du programme. Cet aspect du programme favorise le développement personnel et intellectuel, l’identité culturelle et la compréhension interculturelle. Il est aussi important de noter que les enseignants de ces disciplines intégreront dans leurs cours des éléments d’enrichissement concernant l’histoire de la langue et de la littérature.

 

 

LES AIRES D’INTERACTION

 

 

            Les aires d’interaction, véritables pierres angulaires du programme, sont au cœur du projet éducatif du PEI. Celles-ci visent également la formation globale de l’élève et le transfert des apprentissages dans la vie. De plus, elles sont le reflet d’une vision humaniste de l’éducation et tentent d’accrocher les apprentissages aux réalités de notre monde.

 

Lorsqu’elles sont reliées entre elles, les aires d’interaction ne peuvent être remises en question et prennent tout leur sens. Chaque enseignant devient alors responsable d’introduire, d’intégrer et d’analyser les aires à même son enseignement. Tôt ou tard, les aires devront être maîtrisées par l’élève, car elles serviront d’assise à l’édification de son Projet personnel.

 

 

            Voici les cinq aires d’interactions qui faisant partie intégrante du Programme d’éducation internationale :

 

APPRENDRE À APPRENDRE : Le principal objectif de cette aire est d’inculquer aux élèves des méthodes d’apprentissage et de les aider à mieux se connaître en tant qu’apprenants pour leur permettent de développer des compétences d’apprentissage.

 

COMMUNAUTÉ ET SERVICE: L’aire d’interaction Communauté et Service se traduit au quotidien par la capacité de poser des gestes gratuitement en vue du bien commun. L’engagement communautaire devient ainsi une seconde nature plutôt qu’une collection d’heures obligatoires à faire.

 

ENVIRONNEMENTS : Cette aire s’intéresse à la façon dont l’être humain interagit avec le monde au sens large, et au rôle que nous jouons dans les environnements qui nous entourent.

 

SANTÉ ET FORMATION SOCIALE : Cette aire d’interaction conduit les élèves à identifier et à développer des compétences qui leurs permettront d’agir efficacement au sein des sociétés dans lesquelles les êtres humains évoluent. Elle les aidera à comprendre la façon dont ils évoluent et à prendre des décisions avisées quant-à leur bien être.

 

INGÉNIOSITÉ HUMAINE : Cette aire concerne l’influence de la pensée humaine sur le monde. Ce qui est mis en lumière, c’est la capacité qu’a l’humain de créer, d’inventer, d’imaginer, de résoudre et de causer des problèmes et de faire preuve d’originalité dans le but de générer un impact.

 

 

 

 

 

LE PROFIL DE L’APPRENANT

 

 

Tout les programmes de l’IB ont pour but de former des personnes sensibles à la réalité internationale, consciente des liens qui unissent entre eux les humains, soucieuse de la responsabilité de chacun envers la planète et désireuses de contribuer à l’édification d’un monde meilleur et plus paisible.

 

 

Les apprenants du Baccalauréat international s’efforcent d’être des élèves :

 

investigateurs

Ils développent leur curiosité naturelle. Ils acquièrent les compétences nécessaires à la conduite d’investigations et de recherches et font preuve d’autonomie dans leur apprentissage. Ils ont vraiment envie d’apprendre et ce plaisir d’apprendre les accompagnera tout au long de leur vie.

 

informés et instruits

Ils explorent des concepts, des idées et des problèmes qui sont d’importance à l’échelle locale et mondiale. Ce faisant, ils acquièrent des connaissances approfondies et développent une bonne compréhension dans un éventail de disciplines vastes et équilibrées.

 

penseurs

Ils s’exercent à appliquer leurs capacités de réflexion de façon critique et créative, afin d’identifier et d’aborder des problèmes complexes et de prendre des décisions réfléchies et éthiques.

 

communicateurs

Ils comprennent et expriment des idées et des connaissances avec assurance et créativité dans plus d’une langue ou d’un langage et en utilisant une variété de modes de communication. Ils sont responsables de leurs actes et de leurs conséquences.

 

intègres

 Ils adhèrent à des principes d’intégrité et d’honnêteté, et possèdent un sens profond de l’équité, de la justice et du respect de la dignité de chaque individu, des groupes et des communautés. Ils sont responsables de leurs actes let de leurs conséquences.

 

ouverts d’esprit 

Ils comprennent et apprécient leurs propres cultures, racines et vécus, mais n’en sont pas moins réceptifs au point de vue, valeurs et traditions des autres individus et des communautés. Ils ont l’habitude de rechercher et d’évaluer un éventail de points de vue et sont disposés à en tirer des enrichissements.

 

 

 

altruistes

Ils font preuve d’empathie, de compassion et de respect envers les besoins et sentiments des autres. Ils accordent une importance au service et ils oeuvrent concrètement à l’amélioration de l’existence d’autrui et de l’état de l’environnement.

 

audacieux

Ils abordent des situations inhabituelles et des incertitudes avec courage et discernement. Ils ont l’indépendance d’esprit nécessaire pour explorer de nouveaux rôles, idées et stratégies. Ils sont courageux et savent défendre leurs convictions avec éloquence.

 

équilibrés

lls comprennent l’importance d’un bon équilibre intellectuel, physique et affectif dans l’atteinte de leur bien-être personnel et de celui des autres.

 

réfléchis

Ils opèrent un retour sur eux-mêmes et examinent de façon critique leur propre apprentissage et leurs expériences. Ils sont capables d’évaluer et de comprendre leurs points forts et leurs limites afin d’appuyer leur apprentissage et leur développement personnel.

 

 

  Ginette Boisvert
  Coordonnatrice